Café sauvage Kaffa

Naturellement séché au soleil

Entre octobre et décembre, les paysans récoltent manuellement les fruits mûrs dans la forêt tropicale de Kaffa. Ceux-ci sont ensuite séchés naturellement au soleil, étalés sur des rayonnages en bois. Grâce au traitement naturel au soleil, le café sauvage conserve son caractère authentique et développe plus de douceur et de corps. Le séchage au soleil présente également des avantages écologiques importants par rapport à la fermentation à l’eau. Il est ainsi possible d’économiser de l’eau, très précieuse dans la région, et d’empêcher que l’eau usée contaminée par la fermentation pollue l’environnement.

Le café sauvage Kaffa est le seul café bénéficiant d’une certification de collecte sauvage biologique. Dans le cadre de la certification, chaque paysan et parcelle de forêt sont enregistrés et les quantités récoltées sont contrôlées par rapport à la surface de forêt de chaque collecteur. Des contrôles réguliers sont effectués pour garantir qu’aucune intervention ou élagage de la forêt aient eu lieu.

Après un séchage d’environ 20 jours, quand l’écorce des fruits de café est devenue noire et sèche, le café est écorcé dans la station de traitement à Bonga et triés grains par grains à la main. Conditionné dans des sacs de jute de 60 kg, et après un contrôle de qualité, le café arrive, par voie maritime via Djbouti et Hambourg, dans notre atelier de torréfaction, la KaffaWerkstatt, à Kriens.

2017-09-16T09:16:52+00:00